Retour d'experience - une chaudiere biomasse bois buches toute neuve

Retour d'experience - une chaudiere biomasse bois buches toute neuve

Photo d’illustration

 

 

En Franche-Comté, la famille Gillot chauffe la maison familiale au bois, et ce depuis sa construction il y a quarante ans. À la faveur d’un changement de chaudière, ils ont eu recours aux primes énergies proposées par E. Leclerc. Un bonus pour faire baisser la facture.

chaudière bois biomasse

QUEL ETAIT VOTRE PROJET DE RENOVATION ENERGETIQUE ?

C. Gillot : Nous avons changé notre chaudière bois bûches par une nouvelle, de même type mais beaucoup plus performante. Depuis que nous avons fait construire notre maison il y a une quarantaine d’années, c’est notre quatrième chaudière bois.

POURQUOI LE BOIS BUCHES PLUTOT QU’UNE CHAUDIERE A BOIS GRANULES ?

C. Gillot : Nous sommes dans une région forestière où j’ai la possibilité de faire mon bois grâce à l’affouage(1). Cela nous permet de nous chauffer pour moins de 200 euros par an. Les granulés seraient moins avantageux dans notre cas.

QUATRE CHAUDIERES EN QUARANTE ANS, C’EST BEAUCOUP NON ?

C. Gillot : En fait nous en avions changé il y a six ans. Pour parler franchement, nous nous sommes trompés, cette chaudière n’était malheureusement pas du tout à la hauteur. Un mauvais choix ! Nous étions, par exemple, constamment obligés de rallumer le feu, ce qui normalement n’est pas le cas avec une chaudière bois moderne. Là, nous avons opté pour un matériel haut de gamme.

QU’EST-CE QU’ELLE A DE PARTICULIER ?

C. Gillot : Outre le fait que le feu tient toute la nuit et plus sans aucun problème, c’est une chaudière de nouvelle génération qui fonctionne avec un ballon d’eau chaude tampon. La distribution et la régulation sont réalisées à partir de ce ballon.

ET SI ON PARLE ARGENT ?

C. Gillot : Je pense que nous allons consommer un peu moins de bois. Sachant que nous l’avons allumé la première fois il y a un mois, c’est difficile à estimer, mais on devrait passer de 25 à 20 stères par an. En revanche, c’est un investissement important : fourniture et pose, l’installation nous est revenue à 13 000 euros TTC.

D’OU LE RECOURS AUX PRIMES ENERGIE E.LECLERC ?

C. Gillot : Oui on savait qu’il était possible de recourir aux primes énergie, ce n’était pas une nouveauté pour nous. On en avait déjà bénéficié pour des travaux d’isolation réalisés il y a cinq ans. Là, nous avons eu plus de 427 euros en bon d’achat.

CONCRETEMENT, COMMENT CELA SE PASSE ?

C. Gillot : Ce n’est pas bien compliqué, tout se passe par Internet. Il faut faire attention aux détails cependant : j’avais envoyé une documentation qui n’était plus valable et du coup il a fallu refaire le dossier. Ce qui est important, c’est de faire le nécessaire avant les travaux.

(1) L’affouage est la possibilité donnée par le Code forestier à un conseil municipal de réserver une partie des bois de la forêt communale pour l’usage domestique (bois de chauffage) des habitants à un prix attractif.

ECONOMIES RÉALISÉES

Crédit d'impôt

11 247 kWh /AN* + CRÉDIT D'IMPÔT

Cartes cadeaux E.Leclerc

427€ En cartes cadeaux E.Leclerc

* évaluation moyenne