Liste des articles
motion screen people

S'informer

Publié le 12/10/2021

Plombier RGE : comment trouver un artisan près de chez vous ?

Faites appel à un plombier RGE et bénéficiez de la Prime énergie E.Leclerc pour vos travaux de rénovation

Comment trouver un plombier certifié RGE rapidement ?

Les plombiers sont les experts à la fois des tuyauteries et des canalisations qui serpentent au sein de chaque maison individuelle, appartement, bâtiment commercial, ou local professionnel. Spécialiste des systèmes essentiels à un accès autonome à l’eau courante, puisque raccordés aux dispositifs de production d’eau chaude sanitaire et des installations sanitaires, le plombier joue un rôle clé tant pour les travaux de second œuvre dans les constructions neuves, et les chantiers de rénovation énergétique. 
Il est donc primordial de faire appel à un artisan RGE afin de garantir la qualité du service souhaité, et de pouvoir bénéficier aux aides à la rénovation énergétique comme la Prime énergie E.Leclerc. 

Plombier RGE : quel est son rôle ?

Nombreuses sont les raisons qui conduisent à devoir faire appel à un expert en plomberie. Que ce soit dans la cuisine, la salle de bain ou la laverie, un usage prolongé des équipements sanitaires et de cuisine conduisent parfois à des dysfonctionnements. Des canalisations obstruées, un chauffe-eau défectueux, des problèmes de pression d’eau ou fuites de tuyauterie sont les défaillances les plus communément rencontrées par les ménages. Des défaillances qui provoquent généralement une hausse de la facture énergétique, et dont il est important de solutionner par un artisan RGE.  

D’autant que son périmètre ne se cantonne pas à l’installation ou l’entretien d’appareillages liés à l’eau, mais aussi à l’ensemble des systèmes de tuyauterie en lien avec le gaz et l’air comprimé. La plomberie est donc un secteur dont le métier requiert des compétences complexes qui s’additionnent, comme le plombier-chauffagiste, le plombier-couvreur ou encore le plombier-zingueur.  

Plombier RGE : pour quels travaux ?

Comme énoncé précédemment, il existe deux grandes prestations qui rentrent dans l’expertise du plombier : 

-les prestations de dépannage : réparation de fuites d’eau (tuyaux, robinets), débouchage de canalisations, réparation de WC ou pièces altérées par le temps ; 

-les prestations d’installation : colonnes de douche, radiateurs, robinetteries etc. 
 
Le remplacement favorise, entre autres, la réalisation d’économies sur les factures d’énergie et garanti un meilleur respect de l’environnement, à la faveur d’un équipement plus performant et moins énergivore. 

Envisager le remplacement de son chauffe-eau électrique, par un chauffe-eau thermodynamique par exemple, peut s’avérer être une piste écologique et économique pour emboîter le pas vers des travaux de rénovation chez soi. En intégrant une pompe à chaleur en plus d’une résistance électrique, le chauffe-eau thermodynamique va utiliser l’air comme ressource pour chauffer l’eau du ballon par aérothermie. Le fait de coupler l’air, ressource infiniment renouvelable et non-payante, à un système électrique très peu gourmand, permet de réaliser des économies pouvant atteindre les 75% comparé à un système de chauffage classique (chauffe-eau électrique).  

De même, faire le choix d’un chauffe-eau solaire peut également se présenter comme une alternative moins coûteuse à moyen-long terme. Là encore, le principe de base est d’exploiter une ressource inépuisable, gratuite, et durable. Le chauffe-eau solaire individuel, aussi appelé CESI, utilise le rayonnement solaire pour chauffer l’eau. En fonction de l’ensoleillement de l’emplacement de son installation (attention à choisir un emplacement optimal), ce dispositif vous permettra une autonomie intégrale ou partielle en eau chaude. Certes plus coûteux à l’achat, le chauffe-eau solaire s’appuie sur une technologie réputée fiable, simple et éprouvée. Son achat relève donc de l’investissement, qui vous fera économiser en moyenne entre 250 euros et 500euros par an, pour une famille de quatre personnes en hiver. 
 
Que ce soit pour l’installation d’un nouveau chauffe-eau, d’un autre équipement, ou d’un dépannage, il est nécessaire de faire appel à un artisan compétent, dont la certification RGE vous permet de vous en assurer. 

Plombier RGE : quelles sont ses qualifications ?

Plusieurs diplômes ou formations mènent vers le métier de plombier : 
-le CAP installateur sanitaire ; 

-le BAC pro technicien de maintenant des systèmes énergétiques et climatiques ; 

-le Brevet professionnel monteur en installations du génie climatique et sanitaire ; 
-le Bac professionnel technicien de maintenance des systèmes énergétiques et climatiques ; 

-une mention complémentaire maintenance en équipement thermique individuel ou en zinguerie.  

Pour ensuite devenir plombier labélisé RGE, le professionnel qui en fera la demande devra répondre à plusieurs critères strictes portant sur leur capacité technique, moyens et compétences de conception pour réaliser des travaux de rénovation énergétique de qualité dans leur domaine d’activité. Le label RGE est décerné par des organismes conventionnés par l’Etat, et doit être renouvelé tous les quatre ans pour rester certifié. 

Le plombier, comme d’autres artisans pouvant être labélisés tels que les couvreurs RGE ou encore les plaquistes RGE, sont donc la caution de faire appel à un professionnel fiable et qui vous permettra d’invoquer les aides à la rénovation énergétique comme l’éco-prêt à taux zéro, le Crédit d’Impôt Transition Energétique (CITE), ou les primes énergies E.Leclerc. Pour faire appel à un plombier certifié RGE, vous pouvez consulter l’annuaire E.Leclerc. 

Encore une question ?