Chaudière biomasse

La chaudière à granulés :
un système complet pour le chauffage et l’eau chaude 
 

Vous voulez remplacer votre vieille chaudière à fioul ou gaz par un système beaucoup plus efficace et économe en énergie ? La chaudière à granulés est une bonne solution. Elle peut réduire jusqu’à 30% votre facture énergétique. Son fonctionnement est assez similaire à celui d’une chaudière classique et en plus elle peut chauffer l’eau chaude sanitaire. On vous explique tout.

Les chaudières à granulés ou pellets utilisent des combustibles issus de sous-produits de la transformation du bois et parfois même des déchets agricoles. Elles sont totalement autonomes et optimisées grâce à une régulation électronique à toutes les étapes de leur fonctionnement. Si votre capacité de stockage de combustible est suffisante, vous êtes tranquille pour toute la durée de la saison de chauffe ! 

Faire le choix d’une chaudière à granulés c’est opter pour :  

  • un mode de chauffage écologique grâce à un combustible propre et souvent issu de l’industrie locale.
  • un fonctionnement efficace et très peu contraignant, avec une autonomie de 7 jours au moins. 
  • un important rendement  pouvant dépasser les 85%.

 

Avant de vous lancer dans l’installation 
de votre chaudière à granulés

C’est certain, installer une chaudière à granulés représente un investissement important. C’est pourquoi si vous voulez faire des économies d’énergie, on vous conseille de commencer par isoler votre maison, vous serez gagnant ! Autre point d’attention : c’est un encombrement conséquent. Il vous faut suffisamment de place  pour la chaudière elle-même et pour le stockage des granulés. Enfin, si vous disposez d’un conduit de cheminée, vous devrez probablement le mettre à niveau et si vous partez de zéro, soyez sûr de pouvoir en faire installer un. 

Quelle chaudière à granulés choisir ?

Avant toute chose, voici comment ça marche. Les pellets, entreposés dans une pièce attenante ou dans un silo, sont acheminés dans la chaudière par une vis sans fin ou un aspirateur. L’allumage se fait automatiquement et les résidus de combustion tombent dans un cendrier. La chaleur est parfois transmise à un ballon tampon qui stocke l’énergie produite. Il la redirige vers le réseau de chauffage ou d’eau chaude sanitaire selon votre besoin.

Vous l’aurez compris, il y a essentiellement 2 types de chaudières à granulés qui diffèrent par la façon dont le combustible est amené jusqu’au brûleur.

  • La chaudière à vis sans fin : c’est la solution la plus utilisée mais elle nécessite la proximité directe du lieu de stockage des granulés avec la chaudière. Grâce à un système électrique, la vis sans fin, tourne sur elle-même pour faire avancer les granulés dans un tube incliné. La consommation électrique reste raisonnable. 
  • La chaudière à aspiration : elle est moins contraignante mais plus chère. Elle aspire les granulés du silo pour les envoyer directement dans le brûleur. Cette technologie vous permet d’éloigner le silo jusqu’à 20 mètres de la chaudière.

Le rendement d’une chaudière à granulés est supérieur à 85%, mais il existe des chaudières à granulés, équipées d’un condenseur qui récupère la chaleur des fumées. Leur rendement dépasse alors 100 % ! Pour faire votre choix, n’hésitez pas à vous pencher aussi sur les systèmes de contrôle et de régulation proposés. Ils peuvent être plus ou moins sophistiqués. 

Le label Flamme Verte obligatoire pour obtenir une aide financière

Plus les performances de votre chaudière sont élevées, moins vous de granulés pour une même qualité de chauffage. Alors, pour choisir votre appareil, fiez-vous au logo « Flamme verte ». Le nombre d’étoiles du label (6 ou 7) traduit le rapport entre le rendement et les émissions polluantes de l’appareil, 7 correspondant au plus haut niveau de performance.
 

Nos conseils pour réussir l’installation de 
votre chaudière à granulés

Il n’y  a globalement rien de difficile, car il suffit, dans la plupart des cas, de raccorder la chaudière au réseau de chauffage existant. 

Faites de la place ! Les appareils les moins compacts nécessitent des distances de sécurité de 50 à 60 cm à l’arrière et sur les côtés. Si vous emménagez dans le neuf, la place annexe coûte cher. On vous recommande d’opter pour un appareil compact qui peut être posé en angle ou entre deux éléments d’une buanderie. 

N’oubliez pas l’arrivée d’air, indispensable pour la combustion. Les fumées doivent également être évacuées par un conduit qui débouche au-dessus du faîtage. 

Anticipez la capacité de stockage des pellets. Un silo peut occuper de 2 à 5 m² au sol, près de la chaudière, dans une pièce de réserve, ou même à l'extérieur de la maison. Seule condition, les pellets doivent être à moins de 10 % d’humidité. Pour info, un silo de 2,5 m2 donne un an d’autonomie pour une maison bien isolée de 100 m2avec une chaudière de 8 kW.

Autre conseil : faites appel à un professionnel et tant qu’à faire, RGE (Reconnu Garant de l’Environnement), si vous voulez bénéficier d’une ou plusieurs aides financières. Cela vous garantit : le choix du bon appareil, la qualité de sa pose, son fonctionnement optimal, sa performance et son efficacité énergétique. 

Encore un petit conseil ? Vous pouvez être accompagnés du début à la fin de votre projet, gratuitement et par un professionnel signataire de la charte FAIRE (Faciliter, Accompagner et Informer pour la Rénovation Energétique) qui vous guidera à chaque étape. Pour en savoir plus : www.faire.fr


 

Quel budget prévoir ?

Le prix d’une chaudière à granulés varie entre 3 500 € et 12 000 €. Oui ce sont des différences de prix importantes ! Mais qui se justifient par des choix techniques : un meilleur rendement, la compacité de l’installation, l’optimisation du nettoyage, la qualité de la régulation, la compatibilité plancher chauffant…Si on ajoute au prix de la chaudière, la fumisterie, le kit hydraulique et

On vous aide !
Financez vos travaux avec la Prime énergie E.Leclerc

Saviez-vous que les Primes énergie E.Leclerc vous permettent de recevoir des cartes cadeaux E.Leclerc lorsque vous faites réaliser des travaux d’économies d’énergie par un professionnel ?

Avec le Bonus Primes énergie, en fonction de vos revenus, vous augmentez aussi le montant de votre Prime énergie initiale. 


Pour en savoir plus :

 

Illustration aide financière
Prime énergie E.Leclerc

Qu'est ce que la Prime énergie E.Leclerc ?

 
> DÉCOUVRIR

Offre illustration 2
Prime énergie E.Leclerc

Le Bonus Prime énergie E.Leclerc

 
 
> DÉCOUVRIR

Chaudière biomasse
chaudière à granulés

Les critères d'éligibilité à la Prime énergie

 
> DÉCOUVRIR

Chaudière biomasse
chaudière à granulés

Les pièces justificatives à fournir

 
 
> DÉCOUVRIR

Évaluez en 2 minutes le montant
de votre Prime énergie et de vos économies !

estimer ma Prime énergie
Encore une question ?