Pompe à chaleur

La pompe à chaleur air/eau se chauffer autrement

Logo
Vos travaux en toute autonomie, éligibles à la Prime énergie E.Leclerc !
Logo
Vos travaux clés en main, exclusivement avec notre partenaire Effy !
À partir du 1er janvier 2024, en raison d'une modification réglementaire, il ne sera plus possible de bénéficier de la prime énergie E. Leclerc pour les projets d'installation d'une pompe à chaleur air/eau ou eau/eau BAR TH 104. Néanmoins, vous aurez la possibilité de profiter de la prime pour tout devis signé à partir du 01/01/24 en choisissant la nouvelle fiche d'opération BAR-TH-171 dédiée à la pompe à chaleur air/eau depuis le site ou votre espace client !

 

Saviez-vous qu’une pompe à chaleur (PAC) air/eau permet de réduire vos factures de chauffage ? Elle utilise les calories contenues dans l’air extérieur pour chauffer votre logement, et peut également fournir l’eau chaude sanitaire. Un dispositif écologique et efficace pour réaliser des économies d’énergies.  Quelle PAC air/eau est la mieux adaptée à vos besoins et à votre habitation ? 

 

À partir du 1er janvier 2024, en raison d'une modification réglementaire, il ne sera plus possible de bénéficier de la prime énergie E. Leclerc pour les projets d'installation d'une pompe à chaleur air/eau ou eau/eau BAR TH 104. Néanmoins, vous aurez la possibilité de profiter de la prime pour tout devis signé à partir du 01/01/24 en choisissant la nouvelle fiche d'opération BAR-TH-171 dédiée à la pompe à chaleur air/eau depuis le site ou votre espace client !

 

Saviez-vous qu’une pompe à chaleur (PAC) air/eau permet de réduire vos factures de chauffage ? Elle utilise les calories contenues dans l’air extérieur pour chauffer votre logement, et peut également fournir l’eau chaude sanitaire. Un dispositif écologique et efficace pour réaliser des économies d’énergies.  Quelle PAC air/eau est la mieux adaptée à vos besoins et à votre habitation ? 

 

La PAC a vocation à couvrir 100% des besoins en chauffage d’un logement. Elle peut être installée dans une maison ou dans un appartement, en remplacement ou non d’une chaudière existante. 

Faire le choix d’une PAC air/eau c’est :

  • réduire votre consommation de chauffage 
  • diminuer vos émissions de carbone avec peu de contraintes
  • utiliser une ressource énergétique renouvelable : l’air
  • mettre en place un système peu encombrant

On vous guide pour le choix et l’installation.

Avant de vous lancer dans l'installation 
de votre pompe à chaleur air/eau

Afin de vous assurer de la performance de votre nouveau chauffage, assurez-vous d'abord de la qualité de l'isolation de votre logement. On vous conseille donc de bien vérifier l'état de votre isolation et le cas échant, d’entreprendre en premier lieu, des travaux d’isolation. Vous pourrez ainsi choisir une PAC moins puissante (donc moins coûteuse) pour plus de confort et plus d'économies ! 

Quelle pompe à chaleur 
air/eau choisir ?

En fonction de la taille de votre logement, de la disposition des pièces, du système de diffusion de la chaleur votre choix sera différent. Avec quelques repères, ce sera plus simple.

PAC air/eau monobloc ou bibloc ?

Il existe deux sortes de PAC : la PAC monobloc (une unité extérieure) et la PAC bibloc (une unité extérieure et une unité intérieure) plus coûteuse mais plus performante.
Les deux s’adaptent à toutes les configurations de votre habitat.

PAC air/eau basse ou haute température ?

Pour résumer simplement : les pompes à chaleur basse température fournissent une eau dont la température est comprise entre 35°C et 45°C, adaptée aux radiateurs « basse température » et aux planchers chauffants. Les pompes à chaleur à haute température élèvent la température de l’eau à 55 °C minimum et conviennent aux radiateurs dits à haute température comme ceux en fonte.

La bonne puissance, c’est essentiel !

Le dimensionnement de la pompe à chaleur doit être évalué par l'artisan qui réalise vos travaux. Lui seul est garant de l'installation d'un matériel adapté à votre logement.

Afin de vous assurer que le matériel installé corresponde aux besoins de votre logement, votre installateur doit vous remettre une note de dimensionnement. 

PAC performante, COP élevé

Pour fonctionner les PAC consomment de l’énergie (électricité ou gaz). Plus le COefficient de Performance (COP) est élevé plus la quantité d’énergie pour faire fonctionner la pompe est faible par rapport à la quantité d’énergie produite. Ainsi, un COP égal à 4 signifie que l’énergie thermique restituée pour le chauffage est 4 fois supérieure à l’énergie consommée et donc facturée. Privilégiez donc les PAC à haut COP.

Vous pouvez également vous baser sur l’ETAS (efficacité énergétique saisonnière) pour choisir votre PAC : ce coefficient représente le rapport entre la demande de chauffage sur une saison d’utilisation et la consommation annuelle réelle d’énergie nécessaire pour chauffer le logement. Il doit être de 111% minimum.

Les travaux d’installation

Comptez entre 2 jours et une semaine d’installation. Voici les étapes principales qui seront réalisées par votre artisan RGE :  

  • Déterminer les emplacements du ou des éléments de la PAC 
  • Installer l’unité extérieure
  • Installer l’unité intérieure (si vous avez choisi une PAC bibloc), de faible encombrement et souvent très design, elle peut être installée dans le garage, la chaufferie, la buanderie ou même, la cuisine et relier les deux unités avec les liaisons frigorifiques.
  • Raccorder l’unité intérieure (ou extérieure si PAC monobloc) au système de chauffage voire au ballon d’eau chaude

Nos conseils pour réussir l’installation 
de votre pompe à chaleur air/eau

Les PAC font du bruit... Vrai ou faux ? Oui, certaines PAC sont plus bruyantes que d’autres. Vous renseigner sur la question évitera les mauvaises surprises. 

L’air doit circuler librement autour de l’unité extérieure de votre PAC. Il faut donc veiller régulièrement à ce qu’aucun obstacle comme des feuilles d’arbres, ou des objets ne gêne cette circulation.

Autre conseil : faites appel à un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement), pour pouvoir bénéficier d’une ou plusieurs aides financières. Cela vous garantit : le choix du bon appareil, la qualité de sa pose, son fonctionnement optimal, sa performance et son efficacité énergétique. 

Installer votre pompe à chaleur air/eau : 
quel budget prévoir ?

Tout dépend de la performance de la PAC et de son usage (chauffage seul ou chauffage et eau chaude sanitaire), de la surface à chauffer, de la configuration de votre logement (nombre de pièces, d’étages) de votre installation existante et de votre mode de vie. Le coût d’achat d’une PAC varie entre 8 000 euros TTC et 16 000 euros TTC. Une autre façon de se faire une idée du coût c’est de prévoir entre 65 €TTC et 90 € TTC par m2 chauffé. Le prix final dépend aussi du coût de main d'œuvre et des frais induits par le remplacement éventuel des émetteurs.

On vous aide !
Financez vos travaux avec la Prime énergie E.Leclerc

Le saviez-vous ?

Les Primes énergie E.Leclerc vous permettent de recevoir des e-cartes cadeaux E.Leclerc lorsqu'un professionnel certifié RGE prend en charge la fourniture du matériel et la réalisation des travaux.

Avec le Bonus Primes énergie, en fonction de vos revenus, vous augmentez aussi le montant de votre Prime énergie initiale. 

Encore une question ?