Liste des articles
isolation thermique

Économiser

Modifié le 02/02/2022

Isolation thermique : le guide complet pour bien isoler sa maison

Bien isoler sa maison permet de faire d'importantes économies d'énergie. Mais comment l'isolation thermique fonctionne-t-elle, et quels matériaux utiliser pour isoler sa maison ?

Isolation thermique : comment bien isoler sa maison ?

L'isolation thermique fait partie des étapes incontournables de toute rénovation énergétique d'un logement. Gage de confort et d'économies, elle a pour objectif de limiter les déperditions de chaleur en hiver, et de fraîcheur en été. Mais comment et pourquoi isoler son logement ?

Pourquoi bien isoler sa maison ?

Lorsque les murs, les sols et le toit sont mal isolés, ils peuvent provoquer des courants d'air et favoriser l'humidité dans la maison. Le manque d'isolation entraîne en effet une sensation de froid permanente, et peut provoquer l'apparition de moisissures et d'odeurs désagréables. À l'inverse, effectuer des travaux de rénovation énergétique, notamment en isolant les murs, les sols et les plafonds, permet d'obtenir un logement plus sain, plus sec, plus agréable à vivre au quotidien, et avec un meilleur DPE. En parallèle, une maison bien isolée et bien ventilée est une maison moins énergivore. En effet, l'isolation thermique permet de bien conserver la chaleur en hiver, et de diminuer ainsi les factures de chauffage. Et l'effet est le même qu'en été, puisque la maison sera plus à même de préserver la fraîcheur, limitant ainsi le recours à une climatisation.

Quel est le rôle d'un isolant thermique ?

Un isolant thermique est un matériau dont la faible conductivité thermique permet une bonne isolation thermique, réduisant les fuites de chaleur ou de fraîcheur. L'isolant thermique a pour rôle principal de limiter la déperdition thermique d'un logement. Il est utilisé pour l'isolation des murs intérieurs, ainsi que pour l'isolation extérieure de la maison, en fonction de l'option choisie.

Déperditions thermiques : comment les repérer ?

Pour repérer les déperditions thermiques au sein d'un logement, la solution la plus simple consiste à appeler un professionnel pour qu'il réalise un bilan thermique. Lors de ce bilan, le professionnel recherche toutes les sources de déperdition de chaleur, et réalise un audit précis. Les résultats permettent d'engager les travaux d'isolation par ordre de priorité, en commençant par les endroits les plus critiques. Si vous souhaitez éviter de faire appel à un professionnel, il est possible d'analyser vous-même le logement en cherchant les potentiels ponts thermiques. Il s'agit des endroits de la construction où l'isolation est rompue, et par lesquels la chaleur ou la fraîcheur s'échappent facilement. Ils sont généralement situés aux points de jonction des sols, de la toiture et des murs de la construction. Pour supprimer les ponts thermiques, l'isolation des murs, des sols et du toit de manière continue représente une solution efficace.

Qu'est-ce qu'une bonne isolation thermique ?

Pour une isolation de maison performante, il convient de choisir un matériau offrant une importante résistance thermique. Plus la résistance thermique (R) est élevée, plus vous pourrez faire des économies d'énergie. Dans le cadre d'une rénovation énergétique, il est conseillé de respecter :

  • une résistance thermique supérieure à 3 m2.K/W pour les planchers bas sur sous-sol ;
  • une résistance thermique supérieure à 3,7 m2.K/W pour l'isolation des murs en façade ;
  • une résistance thermique supérieure à 4,5 m2.K/W pour l'isolation des toitures ;
  • une résistance thermique supérieure à 6 m2.K/W pour l'isolation des plafonds de combles et des remparts de toitures ;
  • une résistance thermique supérieure à 7 m2.K/W pour les planchers de combles perdus.

Quels sont les matériaux les plus isolants ?

Pour obtenir la meilleure isolation possible, il est essentiel de s'attarder sur le pouvoir isolant de chaque matériau. Parmi les isolants les plus performants, on retrouve notamment la ouate de cellulose et le liège, deux produits offrant une bonne isolation phonique et thermique, de même qu’un bilan environnemental correct. Les laines dites minérales telles que la laine de verre et la laine de roche font partie des isolants les plus utilisés, à la fois pour leur prix et pour leur efficacité. Le choix de l’isolant devra aussi, et surtout, se faire en fonction du type d'isolation de maison. Pour faire des économies sur le prix d'une isolation extérieure, préférez les isolants minéraux plutôt que les isolants plastiques et écologiques. Si vous recherchez une isolation intérieure aussi bien saine que respectueuse de l'environnement, optez pour un isolant écologique : fibre de bois, laine de mouton, chanvre, liège...

Comment financer ses travaux d'isolation thermique ?

Depuis 2015 et l'entrée en vigueur de la loi POPE (Programmation fixant les Orientations de la Politique Energétique), les fournisseurs d’énergie doivent inciter leurs clients à faire des travaux de rénovation énergétique. Cela passe par la mise en place de différentes aides comme des diagnostics gratuits, des primes écoénergie ou des services de préfinancement. Vous pouvez notamment profiter de la Prime énergie E.Leclerc, qui vous permet d'obtenir jusqu'à 35%* du montant de vos travaux reversés en cartes cadeaux E.Leclerc. Un bon moyen de valoriser votre patrimoine et de réaliser des économies d'énergie !

Encore une question ?