Liste des articles
Bilan thermique

S'informer

Modifié le 10/06/2022

Que faut-il retenir du bilan thermique de la maison ? 

Réalisez le bilan thermique de votre maison afin d’obtenir des renseignements précis quant à son état avant d’entreprendre des travaux de rénovation.

Réaliser le bilan thermique de votre maison : tout ce que vous devez savoir

Avant d’entreprendre des travaux de rénovation énergétique, il est important d’effectuer un bilan thermique de votre maison. Cette démarche permet d’avoir une meilleure connaissance des possibilités d’aménagement du logement, et d’améliorer votre confort tout en bénéficiant d’économies d’énergie. 

  

En quoi consiste le bilan thermique de la maison ?

Le bilan thermique de la maison se fait à l’initiative du propriétaire afin d’avoir une vue d’ensemble sur l’état de son logement. L’opération tient à permet de mettre en avant les faiblesses propres à l’isolation thermique ou encore à la consommation énergétique des lieux. Le professionnel mandaté s’appuie sur différents critères pour rédiger son rapport. Parmi les principaux points de contrôle, on peut évoquer : 

  • le système de production d’eau chaude sanitaire ;  

  • l’équipement de chauffage et éventuellement de la climatisation ;  

  • l’isolation des murs et du toit ;  

  • l’état des menuiseries ;  

  • la ventilation…  

Au même titre qu’un diagnostic de performance énergétique, le bilan thermique de la maison prend en compte certaines particularités, comme son emplacement géographique. 

Comment se déroule le bilan thermique de la maison ?

À l’issue de l’intervention, vous disposez des renseignements nécessaires pour optimiser les performances énergétiques de votre logement. En fonction de l’âge et de l’état global du bien, ce dernier peut être considéré comme une « passoire énergétique » ou un logement passif. Dans l’éventualité où les résultats sont satisfaisants, il peut aussi répondre à la norme BBC (Bâtiment Basse Consommation). Selon les observations réalisées, vous pouvez alors envisager des travaux d’isolation, des travaux de chauffage ou d’autres projets d’amélioration énergétique. Le bilan thermique de la maison se déroule généralement en trois étapes distinctes : 

  • le relevé d’informations propres au bâti ;  

  • l’étude thermique ;  

  • le contrôle des différents points sensibles.  

Parmi les suggestions de travaux de rénovation énergétique, on peut évoquer le changement d’une chaudière au fioul ou l’isolation des combles. La pose d’un double vitrage et l’ajout d’un système de ventilation de type VMI ou VMC constituent d’autres projets d’amélioration. 

DPE, bilan thermique pour la maison, audit énergétique : quelles sont les différences ?

Le bilan thermique pour la maison n’est pas à confondre avec le DPE. En effet, il ne présente aucun caractère obligatoire et vise à obtenir des renseignements pour votre compte personnel en tant que propriétaire. S’il est conseillé de faire appel à un professionnel expérimenté, il est possible de réaliser un bilan énergétique par vos propres moyens. Il convient néanmoins de s’informer sur la notion de coefficient de déperdition volumique et les méthodes de calcul associées.   

Quant au DPE (Diagnostic de performance énergétique) pour la maison, il est imposé lors de la vente d’un bien immobilier ou de sa mise en location si la période ciblée excède 4 mois. Il s’agit d’une obligation légale qui vise à renseigner le futur acquéreur ou locataire des lieux. À noter qu’il doit être réalisé par un prestataire agréé. Si le DPE est obligatoire, son contenu propre à la valeur énergétique du bien comprend des recommandations et des suggestions. Le document présente une validité de 10 ans. 

En parallèle du nouveau DPE ou du bilan thermique pour la maison, il est également possible de procéder à un audit énergétique. Celui-ci se distingue par une étude davantage poussée. On compte alors d’autres critères et moyens, comme l’analyse thermographique du logement. Il convient aussi de solliciter un expert certifié, tel qu’un bureau d’études ou un cabinet d’architecte. Ce choix peut éventuellement s’inscrire dans un projet de travaux d’énergie renouvelable. 

Quel est le coût moyen d’un bilan thermique pour la maison ?

En fonction des précédentes solutions évoquées, le prix d’un bilan thermique pour la maison présente d’importantes variations. En considérant votre demande et le niveau d’expertise requis, une simple étude thermique est estimée entre 300 et 1 200 €. L’audit énergétique est compris entre 300 et 1 000  €, voire davantage. Quant au DPE pour la maison, comptez 100 à 200  €. 

Sous certaines conditions, il est possible d’obtenir une aide financière pour couvrir une partie des frais engagés, soit à hauteur d’environ 30 %. Vous devez alors faire appel à un professionnel certifié. Par ailleurs, son rapport de diagnostic énergétique doit inclure des suggestions d’amélioration, en vue d’escompter un gain minimal de 30 % par rapport à la valeur énergétique initiale. 

Vous pouvez bénéficier de la prime énergie E.Leclerc pour vos travaux de rénovation énergétique. Ce service donne droit à de nombreux avantages et est sans condition de revenus. Vous pouvez même obtenir un bonus en fonction de vos revenus et cumuler cette prime avec d'autres aides telles que le prêt à taux zéro. Le versement de la Prime énergie E.Leclerc s'effectue sous forme d'une ou plusieurs carte(s) cadeau(x).

Encore une question ?