Liste des articles
isolation des comble et toiture

S'informer

Publié le 03/12/2020

Les aides à la rénovation énergétique 
Quoi de neuf pour 2021 ?

 

Vous avez besoin de plus de confort, d’isoler votre logement ou de diminuer votre facture d’énergie ? L’Etat, dans le cadre de son plan France Relance, fait évoluer les aides financières pour la rénovation énergétique. Aides, primes, éco-prêt… n’hésitez plus ! Les dispositifs sont nombreux, cumulables parfois ! Tour d’horizon.

Les primes et les aides sont donc, réévaluées à partir de janvier 2021 pour encourager les ménages à entreprendre des travaux de rénovation énergétique dans leur logement. Savez vous que le secteur du bâtiment représente 25% des émissions de gaz à effet de serre ! Alors agissez pour la planète et pour vous en remplaçant, par exemple, votre chaudière fioul par une chaudière gaz à très haute performance énergétique, en isolant les murs par l’extérieur, les combles perdus ou les planchers bas de votre habitation.

MaPrimeRenov’ :
l’aide principale à la rénovation énergétique.

Cette aide de l'État destinée à remplacer le CITE (Crédit d’Impôt à la Transition Ecologique) évolue. A partir de 2021, elle est ouverte à tous sans condition de revenus. Le logement à rénover doit être votre résidence principale. Autre bonne nouvelle : MaPrimeRenov’ est assortie de plusieurs bonifications :

  • un forfait rénovation globale pour encourager les travaux qui apportent un gain énergétique de plus de 55 %,
  • un bonus « sortie de passoire » pour accélérer la rénovation des 4,8 millions de logements énergivores (étiquette F ou G),
  • un bonus « Bâtiment Basse Consommation » (BBC) pour récompenser l’atteinte de l’étiquette énergie B ou A,
  • un forfait accompagnement à maîtrise d’ouvrage pour les ménages souhaitant se faire accompagner dans leurs travaux.

MaPrimeRenov’ devient ainsi, à partir de janvier 2021, la principale aide à la rénovation énergétique en remplaçant totalement le CITE. Elle peut se cumuler avec d’autres aides financières, dont les aides locales et les Certificats d’Economies d’Energie CEE.

A noter : vous pouvez encore bénéficier du CITE si vous faites partie des ménages aux revenus intermédiaires et supérieurs et si vous faites réaliser des travaux d'économie d'énergie dans votre logement avant le 31 décembre 2020. 

Les Certificats d’Economie d’Energie :
une prime de vos fournisseurs d’énergie

Le dispositif des CEE permet aux fournisseurs d'énergie (électricité, gaz, chaleur, froid, fioul domestique et carburants) comme Leclerc à vous faire réaliser des économies d'énergie. 

En tant que propriétaire vous pouvez bénéficier de cette aide mais attention : vos travaux doivent être entrepris par un professionnel RGE. Cette aide est cumulable avec MaPrimeRenov', le CITE et l’Eco-prêt à taux zéro. 

Comment ça marche ?

En fonction des travaux et de l’amélioration de l’efficacité énergétique de votre logement vous obtenez des CEE. En échange de ces certificats, votre fournisseur d’énergie vous attribue une aide pour la réalisation de vos travaux. Chez Leclerc, on vous verse cette Prime Energie en cartes cadeaux, une fois que vos travaux sont réalisés. Selon vos revenus, vous pouvez même multiplier cette prime par deux. Notre but, c’est simple : vous faire faire des économies, vous donner du pouvoir d’achat et bien sûr protéger la planète ! N’hésitez pas, faites votre estimation ici , c’est facile, rapide et vous êtes gagnant à tous les coups.

 

Bon à savoir : si vos revenus  ne  dépassent  pas  les  plafonds prévus par l’Anah (Agence Nationale de l’Habitat) vous pouvez bénéficier d’aides renforcées dans le cadre du programme « habiter mieux ».

Un prêt pour la rénovation énergétique :
l’Eco-prêt à taux zéro

L'Eco-prêt à taux zéro vous permet de financer la rénovation énergétique de votre logement sans faire d'avance de trésorerie et sans payer d'intérêts. Le dispositif est ouvert jusqu'en 2021 sans condition de ressources. Il peut financer le coût de la fourniture et de la pose des équipements, le coût de la dépose et de la mise en décharge des ouvrages, produits et équipements existants, les frais de maîtrise d’œuvre et des études relatives aux travaux ou autres études techniques nécessaires, les frais de l’assurance maître d’ouvrage éventuellement souscrite par l’emprunteur.

Attention : Un seul éco-prêt à taux zéro peut être accordé par logement (sauf recours à un éco-prêt à taux zéro complémentaire, sans que le montant global des deux emprunts n'excède 30 000 €).

Nos conseils

Faites appel à un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Ça vous permet de bénéficier d’une ou plusieurs aides financières. Ça vous garantit aussi : le choix du bon appareil, la qualité de sa pose, son fonctionnement optimal, sa performance et son efficacité énergétique.

Encore un petit conseil ? Vous pouvez être accompagnés du début à la fin de votre projet, gratuitement et par un professionnel signataire de la charte FAIRE (Faciliter, Accompagner et Informer pour la Rénovation Energétique) qui vous guidera à chaque étape. Pour en savoir plus : www.faire.fr

Retrouvez aussi, les informations sur toutes les aides du gouvernement à la rénovation énergétique de votre habitation sur : https://www.primes-energie.leclerc/dossiers/aides-financieres-travaux-de-renovation-energetique/


 

Encore une question ?