Liste des articles
Norme BBC

S'informer

Modifié le 21/06/2022

Tout ce qu’il faut savoir sur le niveau BBC et la rénovation

Effectuez des travaux d’amélioration énergétique afin d’atteindre le niveau BBC en rénovation pour votre logement et de réduire votre impact environnemental.

Les informations essentielles consacrées au niveau BBC en rénovation

Dans le domaine du bâtiment, la norme BBC (Bâtiment Basse Consommation) fixe des objectifs et des mesures en vue d’améliorer les performances énergétiques des logements. Elle s’applique dans le cadre de constructions neuves, ainsi que pour des projets de rénovation. Quelles sont les spécificités à connaître ? Comment atteindre le niveau BBC en rénovation ? 

Qu’est-ce que le niveau BBC en rénovation ?

Initié en 2007, le label BBC s’est tout d’abord imposé aux constructions neuves. Deux ans plus tard, le dispositif s'étend aux logements anciens qui nécessitent des travaux de rénovation énergétique. On parle alors du niveau BBC en rénovation afin de déterminer les mesures à observer et les objectifs à atteindre. D’une manière globale, le principe est de ne pas dépasser un seuil de consommation prédéfini. 

À titre indicatif, ce dernier est susceptible d’être révisé en fonction de l’évolution de la législation. En 2021, la norme BBC rénovation a fait l’objet d’une révision. Concrètement, on distingue deux grands objectifs au respect des directives avancées pour optimiser la valeur énergétique des bâtiments. Le premier axe se focalise sur la réduction de l’impact environnemental des logements. Le second est d’améliorer le confort de vie des résidents. 

Quelles sont les principales mesures pour obtenir le niveau BBC en rénovation ?

Au même titre que pour le label dédié aux constructions neuves, le niveau BBC en rénovation comprend des seuils et des critères à respecter pour en bénéficier. Parmi ceux-ci, on peut s’attarder sur les éléments suivants : 

  • l’installation d’un dispositif de perméabilité à l’air ;  

  • l’intégration d’un équipement à production autonome ou semi-autonome, comme des panneaux photovoltaïques, dans le cadre de travaux d’énergie renouvelable ;  

  • un CEP (coefficient d’énergie primaire) qui ne dépasse pas 80 kWhep/m² par an pour les logements.  

À titre indicatif, ce dernier point est susceptible de varier selon le secteur géographique de votre domiciliation. Cette mesure est estimée à partir de plusieurs postes énergétiques, comme les systèmes de chauffage et de ventilation, sans oublier la production d’eau chaude sanitaire. Pour un bien existant, un bilan énergétique est recommandé, voire nécessaire. Il peut s’agir d’un audit énergétique, d’une étude thermique ou d’un DPE maison (diagnostic de performance énergétique). 

Quel est l’intérêt d’un diagnostic énergétique pour le niveau BBC en rénovation ?

Un diagnostic énergétique permet d’avoir des informations précises pour entreprendre vos travaux de rénovation énergétique. Il met en avant les points d’amélioration à privilégier, comme l’isolation thermique ou la vétusté des menuiseries. En considérant les recommandations notifiées dans le rapport du prestataire, vous pouvez décider de suivre ses conseils. 

Pour disposer du niveau BBC en rénovation, l’évaluation d’un professionnel prend en compte les caractéristiques de votre logement, la composition de votre foyer et vos habitudes de vie. À l’exception du DPE obligatoire avant une vente ou une location de plus de 4  mois, il s’agit d’une initiative qui dépend de l’appréciation du propriétaire. Cette démarche demeure néanmoins recommandée avant la mise en chantier de votre logement ou bien immobilier. 

Quels sont les projets de travaux à privilégier pour disposer du niveau BBC en rénovation ?

Après avoir effectué un bilan thermique pour la maison ou un nouveau DPE, vous disposez des informations nécessaires pour entreprendre des travaux de rénovation énergétique. Ceux-ci visent alors à réduire la consommation énergétique de votre foyer, ainsi que son impact sur l’environnement. Afin d’atteindre le niveau BBC en rénovation, la nature des chantiers à mettre en œuvre dépend de l’état de votre logement. 

Pour les passoires énergétiques ou un logement passif, il est généralement préconisé de revoir l’équipement de chauffage, l’isolation thermique, voire la ventilation. Au même titre que pour un projet d’écoconstruction, vous pouvez opter pour la pose de systèmes dédiés aux énergies renouvelables. Dans cette optique, des panneaux solaires peuvent être raccordés aux équipements domestiques, comme le ballon d’eau ou la pompe à chaleur. 

Quels atouts peut-on retirer du niveau BBC en rénovation ?

En respectant les exigences du label « bâtiment basse consommation », l’obtention du niveau BBC en rénovation présente différents atouts : 

  • réduire votre consommation énergétique et l’impact environnemental de votre logement ; 

  • augmenter la valeur intrinsèque de votre bien immobilier ; 

  • être éligible à certains dispositifs et avantages fiscaux en vue d’une vente ou d’une mise en location, comme un abattement.  

Ce dernier point peut aussi dépendre du profil du propriétaire, ainsi que de la localisation géographique du bien immobilier concerné.   

Afin de réaliser vos travaux de chauffage ou travaux d’isolation, vous avez la possibilité d’obtenir la prime énergie E.Leclerc. Quel que soit votre projet de rénovation, cette solution de financement est cumulable avec d’autres aides, comme l’éco-prêt à taux zéro (PTZ) et les primes « coup de pouce énergie ». Vous bénéficiez de prestations de qualité et d’un accompagnement sur mesure.

Encore une question ?