chaudière

La chaudière gaz à basse température-bas NOx

Votre chaudière gaz n’est pas très performante et vous voulez en changer pour une chaudière gaz à basse température-bas NOx ? C’est une bonne idée ! Vous gagnerez en confort thermique et ferez des économies d’énergie. On vous guide pour vous lancer en toute sérénité.

La chaudière gaz à basse température-bas NOx chauffe l’eau de votre réseau de chauffage à une température plus basse que les chaudières standards. Elle vous assure un rendement d’environ 92%, diminue votre consommation de gaz, tout en conservant une qualité de chauffe et un confort thermique équivalent et homogène dans toutes les pièces de votre logement. 

 

Faire le choix d’une chaudière gaz à basse température- bas NOx c’est :

  • opter pour une installation simple
  • bénéficier d’un bon confort thermique
  • économiser 10 à 15% sur votre facture énergétique 
  • moins polluer

 

Avant de vous lancer dans l’installation 
de votre chaudière gaz basse température

Sachez que la loi relative aux caractéristiques thermiques et à la performance énergétique des bâtiments existants interdit les chaudières basse température de type B1 (avec un taux d’oxydes d’azote supérieur à 56mg/kWh nocif pour la santé). Vous ne pourrez donc remplacer votre vieille chaudière que par une chaudière nouvelle génération basse température-bas NOx. Pour l’installer, c’est simple : il faut seulement avoir déjà un chauffage central avec un plancher chauffant ou des radiateurs 

La chaudière gaz à basse température-bas NOx : 
comment ça marche ?

Comme une chaudière classique ! La chaudière basse température chauffe un liquide caloporteur, généralement de l’eau, dans une chambre de combustion. Le liquide caloporteur ayant atteint une température optimale est transporté via le système du chauffage central dans les différents émetteurs de chauffe réparti dans l’habitation. La différence ? La température de chauffe est de 40-50°C contre 90 à 120° pour une chaudière standard. 

Quelle chaudière gaz à basse température-bas NOx choisir ?

Votre choix s’effectue surtout en fonction de la place que vous avez : 

  • une chaudière murale présente l’avantage d’être compacte et de pouvoir être installée directement sur un mur ;
  • une chaudière au sol est de taille volumineuse et va nécessiter un espace de rangement conséquent, voire une pièce dédiée.

Autre critère de choix : la possibilité ou non de produire aussi de l’eau chaude sanitaire. 

Enfin, assurez-vous que la chaudière gaz basse température que vous choisissez est équipée d’un régulateur électronique d’ambiance. Couplé avec une sonde extérieure, il permet d’anticiper les besoins en énergie suivant les variations de la température extérieure. Inutile de trop chauffer s’il fait doux dehors ! 

Nos conseils pour réussir l’installation 
de votre chaudière gaz basse température-bas NOx 

Rassurez-vous, l’installation d’une chaudière basse température ne nécessite pas des travaux importants car vous pouvez réutiliser les raccordements et les branchements de votre installation existante.

On vous recommande de porter la plus grande attention à l’évacuation des fumées pour utiliser votre chaudière en toute sécurité. Car même si elle rejette moins de fumées de combustion qu’un modèle de chaudière classique, les rejets polluants sont encore bien présents. Il existe 3 types d’évacuation : 

  • Dans un conduit de cheminée classique : veillez à installer un tubage alu ou inox doit. Cela permet d'éviter la formation de condensats et facilite l'entretien.
  • L’évacuation des fumées en ventouse : c’est un système à double conduit, percé sur l’un des murs de votre habitation ou sur le conduit de cheminée. Un conduit pour l’arrivée en air extérieur vers la chaudière, et un autre pour évacuer les fumées vers l’extérieur du logement. 
  • L’évacuation en VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée) gaz des fumées de combustion et de l’air du logement via le même conduit. Ce conduit VMC gaz doit être tubé et entretenu tous les ans. 

L’idéal est aussi d’adapter vos radiateurs et/ou plancher chauffant au fonctionnement en basse température, car le raccordement d’une chaudière gaz basse température à un radiateur classique est tout à fait possible mais ne fonctionnera pas de manière optimale. Vous pouvez opter pour un plancher chauffant basse température, des radiateurs basse température ou des radiateurs chaleur douce. 

Autre conseil : faites appel à un professionnel chauffagiste et tant qu’à faire, RGE (Reconnu Garant de l’Environnement), si vous voulez bénéficier d’une ou plusieurs aides financières. Cela vous garantit : le choix du bon appareil, la qualité de sa pose, son fonctionnement optimal, sa performance et son efficacité énergétique. 

Encore un petit conseil ? Vous pouvez être accompagnés du début à la fin de votre projet, gratuitement et par un professionnel signataire de la charte FAIRE (Faciliter, Accompagner et Informer pour la Rénovation Energétique) qui vous guidera à chaque étape. Pour en savoir plus : www.faire.fr
 

Quel budget prévoir ?

Une chaudière gaz basse température vous coûtera entre 2000 € et 5000 € À cela s’ajoutent des frais d’installation entre 1 000 et 6 000 euros. Attention ! La chaudière basse température n’est pas éligible au crédit d’impôt transition énergétique, ni à la prime énergie.

On vous aide !
Financez vos travaux avec la Prime énergie E.Leclerc

Saviez-vous que les Primes Energie E.Leclercvous permettent de recevoir des cartes cadeaux E.Leclerc lorsque vous faites réaliser des travaux d’économies d’énergie par un professionnel ?

Avec le Bonus Primes Energie, en fonction de vos revenus, vous augmentez aussi le montant de votre Prime Energie initiale. 


Pour en savoir plus :

Illustration aide financière
Prime Energie E.Leclerc

Qu'est ce que la Prime Energie E.Leclerc ?

 
> DÉCOUVRIR

Offre illustration 2
Prime Energie E.Leclerc

Le Bonus Prime Energie E.Leclerc

 
 
> DÉCOUVRIR

chaudière
Chaudière gaz à basse température-bas NOx

Les critères d'éligibilité à la prime énergie

 
 
> DÉCOUVRIR

chaudière
Chaudière gaz à basse température-bas NOx

Les pièces justificatives à fournir

 
 
> DÉCOUVRIR

Évaluez en 2 minutes le montant
de votre prime énergie et de vos économies !

Estimer ma Prime Énergie
Encore une question ?