Liste des articles
chauffage

S'informer

Modifié le 18/07/2022

Chauffage géothermique : principe, avantages et inconvénients

Le chauffage géothermique, ou PAC géothermique, est une solution écologique et économique. Découvrez son fonctionnement, ses avantages et ses inconvénients.

Comment fonctionne le chauffage géothermique ?

Le chauffage géothermique permet de chauffer un logement grâce aux calories de chaleur présentes sous la terre. Investissement durable donc, ce système de chauffage, très présent dans le domaine de l'écoconstruction, présente bien des avantages. E.Leclerc vous éclaire sur son fonctionnement, ses principaux atouts, mais aussi ses quelques inconvénients.

Qu'est-ce qu'un chauffage géothermique ?

Système de chauffage écologique par excellence, le chauffage géothermique exploite les calories qui sont présentes dans le sol afin de les transformer en chaleur.

Précisément, ce que l'on nomme aussi pompe à chaleur (PAC) géothermique permet de produire de l'eau chaude sanitaire et de chauffer un logement grâce à des capteurs enfouis dans le sol. Ces derniers récupèrent alors les calories présentes sous la terre, qui sont ensuite transformées en chaleur pour être diffusées dans le logement.

Puis, pour ce qui concerne le système de chauffage à proprement parler, la chaleur ainsi récupérée est acheminée jusqu'à des émetteurs (plancher chauffant, radiateurs) grâce au système de chauffage central. Il s'agit ainsi d'un système de chauffage performant, qui permet en plus de diminuer la valeur énergétique dudit logement.

Comment fonctionne un chauffage géothermique ?

Il existe différents types de chauffages géothermiques, avec des fonctionnements qui diffèrent quelque peu, même si le principe de base reste le même :

  • la PAC sol-sol, les calories sont récupérées dans le sol par un liquide frigorigène qui les envoie ensuite directement dans le circuit de chauffage ;
  • la PAC sol-eau, ici un liquide caloporteur circule au niveau des capteurs enfouis dans le sol, un compresseur permet d'augmenter la température de ce liquide et de transférer la chaleur ainsi produite dans le circuit de chauffage à l'aide d'un échangeur ;
  • la PAC eau glycolée-eau, où l'eau glycolée va permettre d'assurer le transport de la chaleur jusqu'au circuit de chauffage ;
  • la PAC eau-eau : pour ce modèle, les calories vont être captées dans une nappe phréatique située à proximité de l'installation.

Comment installer un chauffage géothermique ?

Pour installer un chauffage géothermique, un réseau de captage sera enterré dans le sol d'un jardin ou d'un terrain attenant à l'habitation. La surface nécessaire dépendra du type de capteur utilisé. Pour ce qui est du circuit de chauffage, la PAC géothermique sera raccordée directement au circuit de chauffage central, à un ballon d'eau chaude ou bien encore à des radiateurs.

Suivant la configuration du terrain disponible et de sa typologie, 3 types de captage sont possibles :

  • Le captage horizontal au sol, certainement la solution qui nécessite le moins de travaux. Ici, le réseau de capteurs est enterré à une faible profondeur (de 0,6 à 1 m 20) et occupe une grande surface de terrain.
  • Le captage vertical au sol, le réseau de capteurs est enfoui dans le sol à une profondeur pouvant atteindre 100 m. Cette solution est préconisée pour les petits terrains. Elle est en outre très efficace, car, en raison de l'importante profondeur, les sondes sont moins vulnérables aux variations de température.
  • Le captage vertical sur nappe phréatique : si la maison est située justement au-dessus d'une nappe phréatique, c'est la technique la plus adaptée. Il s'agit ici d'installer une PAC eau-eau, dont le système de captage permet d'optimiser la performance énergétique, car l'eau d'une nappe phréatique reste à une température toujours relativement stable (entre 8 et 12 °C).

Quel est le prix d'un chauffage géothermique ?

Le prix dépend en grande partie du type de chauffage géothermique installé. Suite à un DPE (diagnostic de performance énergétique) ou un bilan énergétique, des préconisations pourront être faites après évaluation de la configuration du logement. Le prix d'une PAC seule oscille ainsi entre 10 000 et 20 000 €. Pour une installation complète, il faut souvent débourser entre 20 000 et 40 000 € pour ces travaux de chauffage.

Cependant, dans le cadre de travaux d'énergie renouvelable, ou plus généralement de travaux de rénovation énergétique, le gouvernement a mis en place un dispositif d'aides à destination des propriétaires. La prime énergie E.Leclerc permet ainsi de financer au moins partiellement ces travaux de chauffage, mais également des travaux d'isolation (isolation thermique). En somme, la majeure partie des travaux de rénovation énergétique.  

Quels sont les avantages du chauffage géothermique ?

En synthèse, l'installation d'un chauffage géothermique présente moult avantages : 

  • La PAC géothermique permet de chauffer de manière efficiente un logement, quelles que soient la saison et les températures environnantes : en puisant l'énergie dans le sol, le chauffage géothermique s'affranchit en effet de l'influence de ces facteurs extérieurs.
  • En utilisant une énergie renouvelable (les calories présentes dans le sol), c'est un système écologique et non polluant.
  • Malgré son prix élevé au départ (qui peut toutefois être amoindri grâce à la prime énergie E.Leclerc, notamment), il s'agit d'un investissement rentable sur le moyen et long terme, car son coût d'exploitation est faible.

Chauffage géothermique : quels en sont les inconvénients ?

Il existe 2 inconvénients majeurs à l'installation d'un chauffage géothermique :

  • son coût d'installation élevé ;
  • la nécessité de disposer d'un terrain adéquat pour installer le réseau de capteurs.

Un diagnostic énergétique s'avère bien souvent nécessaire pour apprécier la pertinence de cette solution. Et avoir une idée du prix que cette installation peut coûter, au vu de la configuration du terrain.

Encore une question ?