Travaux de rénovation extérieure

Rénovation

Modifié le 18/12/2023

Quelles aides financières pour rénover sa toiture ?

Aide rénovation de toiture : quelles solutions pour ma maison ? Isolation des combles, isolation par l’extérieur, étanchéité… Vous pouvez bénéficier d’aides ou de primes à la rénovation de toiture pour financer vos travaux.

Pourquoi se lancer dans la rénovation de sa toiture ? 

Refaire votre toiture peut vous permettre de rendre votre maison plus confortable, plus saine et plus sûre. Parmi les travaux les plus importants figure l’isolation de la toiture. Dans une maison mal isolée, 25 à 30 % de l’air chaud s’échappe par le toit. Isoler la toiture vous offre ainsi plusieurs avantages :

  • bénéficier d’un meilleur confort ;
  • économiser sur votre facture de chauffage ;
  • améliorer l’étiquette énergie du diagnostic de performance énergétique (DPE) de votre maison, et augmenter sa valeur dans l’optique d’une vente future.

La réfection de la toiture ne se limite pas à l’isolation thermique. Elle concerne aussi l’étanchéité, avec la pose d’un revêtement de toit pour empêcher les infiltrations d’eau, ainsi que la ventilation, pour limiter la condensation.

Comment financer la rénovation de sa toiture ?

Même si les travaux de rénovation permettent de réaliser des économies sur le long terme, ils représentent une dépense importante. Heureusement, un fournisseur d’énergie peut vous verser une aide financière, comme la Prime énergie E.Leclerc, pour financer vos travaux de rénovation énergétique. En contrepartie, il reçoit des certificats d'économies d'énergie (CEE) pour prouver ses démarches à l’État. Le montant de la prime CEE dépend de plusieurs paramètres : type de logement, département, surface isolée, etc.

Quelles aides de l'État pour une rénovation de toiture ?

L’État a mis en place plusieurs aides pour la rénovation de toiture.

  • MaPrimeRénov’ : elle a pour but de remplacer le crédit d'impôt transition énergétique (CITE), ainsi que les aides de l’Agence nationale de l’Habitat (Anah) « Habiter mieux agilité ». Son montant dépend de votre niveau de ressources et du gain énergétique permis par la rénovation de la toiture.
  • MaPrimeRénov' Sérénité peut atteindre 35 % du montant des travaux hors taxes pour les ménages modestes, et 50 % pour les ménages très modestes. Il est aussi possible de bénéficier du bonus « sortie de passoire thermique » (1 500 euros), si les travaux permettent à votre logement de passer d’une étiquette thermique F ou G à E ou mieux, et du bonus BBC (1 500 euros), si l’étiquette thermique de votre logement passe à A ou B après travaux.
  • L’éco-prêt à taux zéro, d’un montant maximum de 50 000 euros, remboursable sur 15 ans.
  • Le chèque énergie, d’un montant annuel de 48 euros à 277 euros.
  • La TVA à taux réduit à 5,5 %.
  • Les aides Habiter sain et Habiter serein de l’Anah, selon l’ampleur des travaux de rénovation de toiture, pour rendre votre maison plus sûre, plus confortable et plus saine.
  • La réduction d’impôt Denormandie, si vous achetez une maison à rénover dans une ville concernée par le programme Action cœur de ville et si les travaux représentent au moins 25 % du prix du bien.

Suis-je éligible aux aides pour la rénovation de toiture ? 

Certaines aides à la rénovation de toiture font l’objet de critères d’éligibilité. Notez que même si une aide est ouverte à tous, son montant peut dépendre de votre niveau de ressources.

  • La prime CEE est ouverte aux propriétaires, locataires et occupants à titre gratuit, sans condition de ressources. Votre logement doit être achevé depuis plus de 2 ans.
  • MaPrimeRénov’ concerne tous les propriétaires, quel que soit leur niveau de ressources. La maison doit être construite depuis au moins 15 ans et constituer votre résidence principale.
  • MaPrimeRénov’ Sérénité concerne les ménages aux ressources modestes et très modestes qui habitent une maison achevée depuis plus de 15 ans et occupée au titre de résidence principale.
  • Les aides Habiter sain ou Habiter serein de l’Anah concernent les propriétaires occupants aux ressources modestes.
  • L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) est accordé sans condition de ressources. Votre maison doit avoir été achevée depuis plus de 2 ans à la date de début des travaux.
  • Le chèque énergie s’adresse aux ménages aux ressources modestes.

Pour être éligible à ces aides, vous devez aussi confier les travaux à un couvreur ou un spécialiste de l’isolation de toiture RGE (reconnu garant de l’environnement).

Puis-je cumuler les aides pour la rénovation de ma toiture ? 

Il est possible de cumuler des subventions pour la rénovation de votre toiture.

  • MaPrimeRénov’ et MaPrimeRénov’ Sérénité peuvent être cumulées avec la prime CEE, le chèque énergie, la TVA à taux réduit et l’éco-PTZ.
  • MaPrimeRénov’ et MaPrimeRénov’ Sérénité ne sont pas cumulables entre elles.
  • Dans le cadre de MaPrimeRénov’ Sérénité, les bonus « sortie de passoire » et BBC sont cumulables entre eux.
  • Si vous faites refaire votre toiture et si vous profitez de l’aide Habiter sain ou Habiter serein de l’Anah, vous pouvez aussi bénéficier de la prime CEE.

Vous souhaitez financer vos travaux de rénovation de toiture avec MaPrimeRénov’ et l’éco-PTZ ? Vous pouvez en plus bénéficier de la Prime énergie E.Leclerc ! Découvrez sans plus attendre le montant de votre prime. Peut-être pouvez-vous en plus profiter du Bonus Prime énergie E.Leclerc.

Maison
Lire l'article

Tout savoir sur le Coup de pouce « rénovation performante d’une maison individuelle »

Pour les propriétaires d’une maison individuelle, il existe une aide spécifique appelée Coup de pouce « rénovation performante d’une maison individuelle ». Voici ce qu'il faut savoir !

Ma prime rénov' 2023
Lire l'article

Mon Accompagnateur Rénov’ 2023 : quel est ce nouveau dispositif prévu par l’État ?

Pour les particuliers qui entreprennent de réaliser des travaux de rénovation énergétique, il est parfois difficile de s’y retrouver parmi tous les dispositifs, etc.

Aide Primes énergie
Lire l'article

Cumuler l’éco-PTZ et MaPrimeRénov’ pour ses travaux de rénovation énergétique

Les démarches pour l’obtention d’un éco-PTZ en complément de MaPrimeRénov’ sont facilitées. Cela doit permettre d’inciter plus de propriétaires à réaliser des travaux de rénovation.

Illustration travaux
Lire l'article

Comment bénéficier de la prime énergie en 2023 ?

Dans ce contexte, à quoi faut-il s’attendre pour concrétiser un projet de rénovation énergétique dans les meilleures conditions ? Quelles sont les informations essentielles à retenir quant aux changements de ce dispositif d’aide ?

Encore une question ?